COMMENT MESURER L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE

COMMENT MESURER L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE

16 juin 2019 Non Par moradsoft

On utilise généralement un sphygmomanomètre, bien que certains médecins possèdent aujourd’hui des machines électroniques, munies d’un affichage digital. Cet appareil est muni d’un manchon gonflable relié à une colonne de mercure ou à un cadran. Le degré d’hypertension est mesuré en millimètres de mercure (mmHg).

La tension est donnée par deux chiffres : 140/90 mmHg, par exemple. Le premier (valeur maximale) indique la pression lors de la systole, lorsqu’elle est maximale ; le second la pression lors de la diastole, lorsqu’elle est minimale. On installe le manchon autour du haut du bras, sur l’artère principale (artère brachiale), que l’on gonfle à l’aide d’une poire afin de bloquer la circulation. Un stéthoscope est placé sous le manchon, dans l’intérieur du coude. Quand on dégonfle ensuite lentement le manchon, le sang afflue dans l’artère et on peut écouter cet écoulement dans le stéthoscope (ou dans un micro, avec des appareils électroniques). Cela correspond à la pression systolique. On peut surveiller les changements de son et détecter l’endroit où le sang s’écoule normalement (par l’artère brachiale non compressée). Il s’agit là de la tension diastolique